MR-COACH

MR-COACH

PLAN DE PROGRES

Marc TeL_te.JPGDès le début de ma carrière de cadre, au travers de mes expériences, j’ai compris que la première richesse de l’entreprise ce sont les hommes et les femmes qui la composent.

 

L’entreprise doit se développer en gérant des facteurs internes, externes, et une politique pas toujours facile à mettre en place.

En entreprise nous devons suivre, en permanence, les actions de nos collaborateurs orientées vers la satisfaction des clients. C’est le point sur lequel nous pouvons le plus facilement agir.

 

Les deux fonctions importantes du manager sont :

  1. Le contrôle de la quantité et de la qualité des actions menées par ses collaborateurs
  2. Le développement des compétences, aptitudes et de la motivation de ses coéquipiers.

Tous les individus possèdent des compétences connues ou des talents cachés qu’il faut faire éclore et évoluer.

 

Pour ce faire, nous ne pouvons pas motiver les individus qui composent l’équipe mais ce sont eux qui doivent le faire.  Le manager, au quotidien, doit créer un environnement propice à cette auto-motivation. Pour réussir, il ne doit pas oublier que ce sont les liens humains, composés par les individualités de son équipe, qui feront la différence, il peut s’appuyer sur plusieurs moyens, dont surtout :

  • Des projets fédérateurs intégrant des plans de progrès collectifs et individuels
  • Des relations interpersonnelles maîtrisées.
  • La mise en place d’un jeu collectif qui supplante l’individualisme,  renforcé par des crédits d’intention plus positif que les procès d’intention.
  • Une formation individualisée.

 

La mise en  place de ces liens humains dans l’entreprise doit s’appuyer sur des valeurs fortes ou l’exemplarité et le respect seront omniprésents.

Dans cette organisation, par son écoute, l’action du coach sera importante. Il permettra la prise en compte des qualités de chacun. Son action basée sur la valorisation des individus et du groupe sera essentiel pour la progression de l’ensemble.

Le coach aura un rôle prépondérant dans la cohésion du groupe. Son rôle d’accompagnement personnalisé permettra à chaque membre de l’équipe de trouver sa place et son rôle et d’avancer à son propre rythme sans freiner l’action du collectif.

 

En tissant au quotidien des liens humains, chacun deviendra responsable de l’avancée de son coéquipier. Les liens interpersonnels se développeront et chacun appréciera la réussite de l’autre en ressentant de la fierté d’avoir participé au succès de l’ensemble.

 

En quelques mots : Pour la réussite de tous, les individualités doivent pousser le projet. Le plan de progrès établit doit tirer les collaborateurs en répondant à leur besoin personnel.

 

C’est une RELATION GAGNANT/GAGNANT pour une réussite personnelle et collective.

 

« Chercher à fabriquer l’avenir est plein de risques, mais c’est moins risqué que d’y renoncer »

« La meilleure façon de prévoir le futur, c’est de l’inventer »

PETER DRUCKER


16/04/2021
0 Poster un commentaire

LA MAITRISE DES TENSIONS

homme-face-graphiques2.jpegLorsque nous sommes soumis à des tensions ou lorsque nous adoptons un comportement de débordement nous créons une situation d’inconfort chez les autres, nos contacts.

Le style de débordement est une attitude extrême qui intervient lorsque nous ne pouvons plus supporter une tension excessive (état émotionnel), la pression croissante se traduit par un débordement. A chaque style de comportement il existe une attitude extrême adoptée pour contrôler une situation forte ou lorsque qu’un individu est confronté à trop de sujets à traiter.

Notre adaptabilité doit nous permettre de supporter les tensions excessives mais il faut savoir quand et comment nous défouler. Il nous faut maîtriser le flux d’énergie émotionnelle pour assurer notre flux d’énergie.

Bien se connaître et mieux connaître les autres va nous permettre de savoir sortir de sa zone de confort pour mieux maîtriser les tensions.

L’adaptation possède sa contrepartie, son prix est une augmentation de la tension lorsqu’il faut répondre aux besoins d’autrui aux dépens des nôtres.

Ce changement de conduite est un phénomène temporaire. Une modification définitive d’un style social est irréaliste et irréalisable.

Tout le monde est égoïste, mais pour s’entendre avec les autres, il faut fréquemment retarder la satisfaction de ses besoins afin de baisser la priorité à quelqu’un d’autre.

Quand un interlocuteur sait que nous nous efforçons d’aller au-devant de ses besoins, il réagit de manière favorable.

La maîtrise des tensions passe par un bon équilibre de sa personnalité, cela passe par une réflexion de la vision que l’on a de sa propre vie et de son harmonie.

C’est ce que nous aborderons lors de notre prochain article.

 

On peut en parler :  marc.robin@mri-coaching.com


25/03/2021
0 Poster un commentaire

COMMUNICATION

Communication .jpg

Parler – écrire – réceptionner – écouter – lire.

La communication est le lien naturel qui permet d’échanger avec soi même et avec les autres.  Si l’interlocuteur constate que nous faisons un effort pour pénétrer dans son univers, nos chances d’être acceptés par lui vont s’en trouver renforcées.

Le premier point pour bien communiquer est d’améliorer ses capacités d’expression et de réception. Le second point est de modeler ses talents de communication. C’est là qu’intervient la capacité d’adaptation.

On peut avoir des connaissances sans savoir les partager, il faut se libérer d’un jargon spécialisé pour se faire comprendre.

Il faut savoir être simple et clair pour intéresser, lire c’est bien mais parfois ennuyeux, improviser c’est prendre un risque mais plus naturel. Il y a une différence entre parler pour impressionner son auditoire et parler pour s’exprimer.

Une personne adaptable modèle ses capacités de communication pour répondre aux besoins de son interlocuteur, ne pas parler à soi mais aux autres et comprendre ce que l’interlocuteur attend.

Pour bien communiquer il faut rechercher les affinités en trouvant les points communs avec son entourage sur de nombreux points

Style de vie – évènements – éducation – ambitions – objectifs - métier ….

La communication devient totale quand l’émetteur et le récepteur ont des intérêts communs. Si les affinités sont complètes,

 La communication non-verbale entre en jeu : gestes, expressions, mouvements du visage et du corps qui passent les messages, sans mot.

Le défi de la communication consiste donc à transmettre ce qui doit être compris avec un maximum d’effet et un minimum d’effort.

 La communication non verbale est plus simple et souvent moins sujette aux malentendus. La communication non-verbale est moins complexe au niveau du codage et décodage. Elle surgit directement des sentiments sans être encombrée, compliquée ou contaminée par la pensée. Les sentiments sont le reflet du moi authentique, la communication non-verbale en est aussi plus proche.

L’acquisition de certains talents dont l’art de bien communiquer permet d’aller plus loin dans la relation avec nous et ceux qui nous entourent.

 

Parlons - en !

marc.robin@mri-coaching.com


16/03/2021
0 Poster un commentaire

SOCIABILITE

Hier et Aujourd'hui11.JPG
Elle se manifeste par des comportements fondamentaux dans les relations interpersonnelles :

-      Savoir être aimable

-      Se souvenir du nom de son interlocuteur

-      Poser des questions et écouter les réponses

-      Parler de ce qui intéresse autrui.

-      Avoir un aspect, des manières, un langage correspondant à la situation.

Ses comportements font partie du répertoire de toute personne adaptable.

La capacité d’adaptation permet de reconnaitre les réalités de l’existence et d’y faire face. L’adoption d’une attitude positive permet de surmonter plus facilement toute situation.

Toutes actions, mêmes un simple sourire exige un effort. C’est l’action qui permet de passer les obstacles avant d’atteindre la réussite.

 

on peut en parler !

 

marc.robin@mri-coaching.com


26/02/2021
0 Poster un commentaire

ADAPTABILITE

La libellule représente la sagesse de la transformation et de l’adaptabilité dans la vie. 

 

Libellule 2.JPG

ENCAISSER – ACCEPTER – ANALYSER - S’ADAPTER - REBONDIR – CONSTRUIRE – EVOLUER

Il est un élément, indépendant de la personnalité et du comportement, qui est un facteur déterminant dans la capacité de relation avec autrui et avec soi-même : c’est l’adaptabilité.

L’adaptabilité peut être définit comme la capacité de mettre les autres à l’aise par la façon dont on les traite. C’est également la capacité à être à l’aise en fonction du changement de l’environnement dans lequel on évolue (personnel ou professionnel).

 

La capacité d’adaptation tend à refléter dans quelle mesure chacun d’entre nous obtient l’adhésion de ses interlocuteurs ou accepte le changement lié à la modification de ses relations, ou de son environnement, de son milieu.

L’adaptabilité dépend de nous et non des autres. Une personne adaptable sait reconnaître qu’elle ne peut agir que ce qui dépend d’elle dans une relation ou dans un évènement.

 

L’adaptabilité une méthode évolutive pour faire face au changement.

 

Dans un monde ou l’évolution ne fait que s’accélérer, nous avons tous intérêt à nous efforcer d’améliorer nos capacités d’adaptation, pour affronter dans les meilleures conditions les transformations de notre environnement.

A capacités égales, une personne adaptable aura l’avantage sur les autres. Elle risquera moins de tomber dans l’obsolescence. Ce danger existe en matière de relations interpersonnelles tout comme dans les domaines techniques.

 

L’être adaptable est plein de ressources.

 

L’adaptabilité mesure le degré d’intégration d’une personne. Une personne ayant appris à répondre aux demandes d’autrui et à accepter les épreuves de sa vie professionnelle et personnelle aura plus de facilité à rebondir qu’une personne dont les ressources pour répondre à ces besoins se sont révélées insuffisantes.

 

Améliorer sa capacité d’adaptation.

 

L’adaptabilité est une conséquence de ce que l’on appelle l’empathie, c’est-à-dire la connaissance des autres mais aussi la connaissance de soi et de ses limites. Plus cette connaissance est large plus celui qui la possède aura de chances d’établir de bonnes relations avec des interlocuteurs variés.

L’existence d’intérêt commun, l’acceptation sociale est primordiale dans les périodes difficiles de changement. Connaître la totalité des domaines d’activités techniques, nous donnerait certainement la possibilité d’entrer en relation avec n’importe qui, mais cet avantage serait vite perdu s’il ne s’appuyait pas sur des aptitudes interpersonnelles.

 

Quatre aptitudes favorables à l’adaptabilité.

 

Ces aptitudes dépassent largement le domaine professionnel et apporteront des ressources pour mieux vivre les périodes de changement. Elles sont au nombre de quatre et se manifestent dans des domaines différents.

  1. La sociabilité
  2. La communication
  3. La maîtrise des tensions
  4. La modification du style.

 

Nous reviendrons prochainement sur ces différents points !

 

Nous pouvons en parler : marc.robin@mri-coaching.com

 


17/02/2021
0 Poster un commentaire