MR-COACH

MR-COACH

LA PUISSANCE DE L’AMOUR

Les souvenirs d’amours ne s’effacent jamais. Ils guident et influencent bien après que la source stimulatrice s’est tue.

L’effet de l’amour est durable parce qu’il est de nature spirituelle.

Est un homme mort, bien qu’il paraisse vivre, celui à qui l’amour ne peut plus faire accomplir de
grandes choses. Son cas est désespéré. Si vous vous croyez malheureux parce que vous avez aimé et perdu cet amour, relevez la tête : celui qui a vraiment aimé n’a pas entièrement échoué.

 L’amour est capricieux et fantasque. Il vient quand il en a envie et s’en va sans prévenir.

Acceptez-le et jouissez-en pleinement quand il est là, mais lorsqu’il s’en va, ne perdez pas de temps à vous lamenter. Vos pleurs ne le ramèneront pas.

Rejetez aussi la pensée que l’amour ne frappe qu’une fois ; cependant il n’y a pas deux expériences amoureuses qui se ressemblent et qui affectent l’homme de la même manière.

Elles sont toutes salutaires à condition de ne pas marquer un être d’aigreur et de cynisme. L’amour est sans aucun doute, la grande expérience de la vie.

L’amour est le dissolvant du petit soi personnel. Aimer un ami intensément, cependant avec un pur détachement, le laisser être également ou même plus ami avec les autres, n’attendre aucune affection tout en appréciant dûment toute affection qui est donné, penser à la façon dont on peut aider plutôt qu’à la satisfaction qu’on peut recevoir, être constant dans l’amitié et dans l’aide désintéressée.

 L’amour est une radiation, un flux d’énergie.

Dans le pur amour pour un autre, il n’y a plus qu’une mesure de bienveillance et d’acceptation de cet autre, il y a offrande de ce que l’on est, sans réserve.

 L’amour d’où est absente toute recherche de satisfaction personnelle, est, par essence, la volonté de tendre vers le meilleur pour l’autre.

 L’amour est un état d’esprit dans lequel la fin et les moyens ne font qu’un ; c’est un état
d’accomplissement et une fin en soi.

 L’amour doit devenir une flamme impersonnelle en devenant universel.

 Aucun amour ne peut durer ni atteindre son sommet s’il n’est pas quelque peu marqué par le pathétique ou le sublime de chaque situation dans laquelle l’objet de l’amour peut être impliqué.

L’amour doit devenir une influence créative dans notre vie; il doit être introduit dans tous nos plans d’action ; il doit se traduire par le service.

L’amour est la seule force connue de l’homme qu’il n’est pas possible de vaincre par aucune menace si effrayante soit-elle, par aucune épreuve si terrible soit-elle, à laquelle il puisse être soumis. Dans sa pureté, il inspire les sacrifices les plus étonnants.

Tous les sentiments doux et tendres, une fois inscrits dans le cœur, sont une ineffaçable promesse, le gage d’un accomplissement futur qui durera toujours. Sans amour, il n’y a aucun
développement, car l’amour appartient à la vie de l’esprit, au soi réel, sans amour toute quête est vaine.

Vous devez perdre votre cœur et le rechercher dans toutes les directions. Quand vous le trouverez, vous saurez qu’il est le cœur de toutes choses.

 

 



30/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres