MR-COACH

MR-COACH

LA MOTIVATION

Action.jpgComme on le sait, un objectif atteint ou un besoin assouvi n’est plus une source de motivation. J’ai voulu savoir, dans une petite entreprise, comment se positionnent les collaborateurs et ce qui les fait agir.

Le constat : la motivation n’est pas qu’une histoire d’argent. Le premier facteur de perte de motivation dans cette entreprise, c’est l’intérêt du travail juste devant le stress et le mal-être.

Dans cette entreprise, ce qui motive c’est déjà la reconnaissance au travail, avant le salaire et l’ambiance.

Cette étude est intéressante et permet de valider que dans une entreprise, pour que les collaborateurs fassent parler leur plein potentiel, ils doivent évoluer dans un environnement adapté et favorable.

Le schéma contribution/ rétribution est important mais pas uniquement basé sur le salaire.

La rétribution c’est aussi la formation pour le développement des compétences, l’évolution dans l’entreprise, et la reconnaissance de chacun dans un groupe où l’ambiance est bonne.

Tous ces facteurs sont importants et vont influencer les attitudes des collaborateurs. Toutes actions, paroles, à tout moment, influencent favorablement ou non l’évolution du positionnement des acteurs de l’entreprise, vis-à-vis des individus qu’ils côtoient ou de l’entreprise dans laquelle ils évoluent.

Pour agir nous devons être stimulé, l’augmentation de cette stimulation va développer notre envie d’action. A l’inverse trop de stimulation peut être contreproductif, lorsqu’elle se transforme en stress (excès de tension). Aujourd’hui notre vie s’est accélérée, les échanges, la communication sont devenus plus rapides. Ce sont des facteurs de stress et pire de « burn-out ». 

Dans la relation avec l’autre, en environnement personnel ou professionnel, à un certain moment nous n’avons plus la capacité de traiter et de gérer les stimuli. Nous évacuons cet excès par des réactions mal contrôlées.

 

Je me souviens avoir assisté à quelques situations qui illustrent cela. Lors d’une réunion de direction, un de mes collègues plutôt réservé, face aux nombreuses sollicitations critiques de notre directeur s’est levé, sans un mot, et a quitté la réunion.

Lors de la sortie des résultats mensuels, un de mes directeurs vivait mal les résultats et appelait sans cesse sa comptable. Elle avait trouvé une parade. Lorsqu’elle avait trop de pression, elle sortait de son bureau et venait me raconter ses problèmes, souvent en pleurs. Toutes ces situations apportaient des risques d’erreur, des tensions dans l’équipe qui vivait mal ces situations.

La première force de l’entreprise est constituée par la motivation des hommes

Pour mettre en place un environnement favorable au développement de la motivation, quelques principes de base sont nécessaires :

-          Une organisation de travail adaptée pour favoriser l’équilibre et l’épanouissement  de chacun

-          Un plan de formation pour le développement des compétences

-          Des plans de progrès pour que l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise puissent évoluer

-          Une rémunération adaptée, et intéressée

-          Une animation d’équipe participative qui s’appuie sur la délégation pour plus d’implication

-          Des échanges interactifs basés sur l’écoute, la discussion et le faire ensemble.

Un déséquilibre dans la gestion des ressources humaines sera un terrain favorable à l’apparition d’attitudes, qui auront pour conséquence de ralentir l’efficience de l’entreprise.

 

Nous pouvons en parler : contact@management-recrutement-coaching.com

 

www.management-recrutement-coaching.com

 

 



08/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres